Top articles

  • Les parias de la Gloire

    10 février 2007 ( #Critique )

    Heat (1972) de Paul Morrissey avec Joe Dallesandro, Sylvia Miles La formule de Warhol sur le quart d’heure de gloire possible pour tout un chacun est désormais la tarte à la crème permettant de qualifier lapidairement nos sociétés d’informations et de...

  • Le surréalisme au service du kung fu

    12 février 2007 ( #Critique )

    Les 18 filles de bronze de Shaolin (1982) de Chin Loi Yueh J’avais prévenu l’un de mes fidèles lecteurs : rien ne me fait peur en matière de navet et je pouvais faire bien pire que regarder le jour d’après, en voilà une preuve éclatante aujourd’hui. Pour...

  • Ligne claire

    25 février 2007 ( #Critique )

    Une histoire vraie (1999) de David Lynch avec Richard Farnsworth, Sissy Spacek, Harry Dean Stanton Comme l’indique le titre original, The Straight story, David Lynch nous propose de suivre avec ce film les pérégrinations d’Alvin Straight, vieil homme...

  • La contamination du Mal

    03 mars 2007 ( #Critique )

    Bug (2006) de William Friedkin avec Ashley Judd, Harry Connick Jr L’œuvre entière de William Friedkin est hantée par la figure du Mal, parfois même jusqu’à prendre l’apparence du Diable en personne (l’exorciste, la nurse…).Or ce qui m’a souvent déplu...

  • Personnages en quête d'auteur

    04 mars 2007 ( #Critique )

    Le direkt ø r (2006) de Lars Von Trier avec Jens Albinus, Jean-Marc Barr Ceux qui s’inquiétaient pour la santé mentale de Lars Von Trier peuvent se rassurer : notre homme est toujours aussi fou ! Alors que nous attendions impatiemment le troisième volet...

  • Romanesque ou catéchisme?

    10 mars 2007 ( #Critique )

    Les témoins (2006) d’André Téchiné avec Michel Blanc, Emmanuelle Béart, Sami Bouajila, Julie Depardieu, Johan Libéreau Cette fois, c’est bon : je vous annonce, non sans une certaine émotion, mon retour parmi vous après un bon mois d’absence. Avant d’en...

  • La vie amoureuse de l'homme invisible

    11 mars 2007 ( #Critique )

    Orloff et l’homme invisible (1971) de Pierre Chevalier avec Howard Vernon Quoi de plus logique en somme que de fêter nos retrouvailles en évoquant ici les aventures du mythique disciple d’Hippocrate à qui j’ai honteusement extorqué le patronyme pour rédiger...

  • Nouvelle chair

    12 mars 2007 ( #Critique )

    Chromosome 3 (the brood) (1979) de David Cronenberg avec Oliver Reed, Samantha Eggar David Cronenberg est désormais reconnu comme auteur majeur par tout le monde. Ce n’est que justice et je ne me plaindrai pas de ce consensus puisque l’auteur de la mouche...

  • Nouvelle chair (suite)

    13 mars 2007 ( #Critique )

    Scanners (1980) de David Cronenberg avec Jennifer O’Neill Pour commencer, une petite anecdote sur ce film que raconte Serge Grünberg. Lorsqu’au début des années 90, on annonce à William Burroughs qu’une adaptation du festin nu va être mise en chantier...

  • Peste émotionnelle

    14 mars 2007 ( #Critique )

    L’élégie de la bagarre (1966) de Seijun Suzuki Derrière ce titre à la Amélie Nothomb se cache un film curieux et assez étonnant de Seijun Suzuki, cinéaste japonais dont on redécouvre aujourd’hui l’œuvre avec avidité et dont je vous avais parlé il y a...

  • La voie du yakusa

    15 mars 2007 ( #Critique )

    La marque du tueur (1967) de Seijun Suzuki Vous souvenez-vous de la scène, dans Ghost dog de Jarmusch, où le tueur utilise les canalisations d’eau pour exécuter son contrat ? Eh bien elle vient directement de la marque du tueur. De la même manière, le...

  • Quelque chose en nous de Skorecki...

    17 mars 2007 ( #Critique )

    Les cinéphiles de Louis Skorecki. 1- Le retour de Jean (1988), 2- Eric a disparu (1988), 3- Les ruses de Frédéric (2006) avec Frédéric Beigbeder Force est de le reconnaître : quiconque décide aujourd’hui d’écrire sur le cinéma en électron libre (loin...

  • Révision déchirante

    18 mars 2007 ( #Critique )

    Angel (2006) de François Ozon avec Romola Garai, Sam Neill, Charlotte Rampling Vous allez encore dire que j’ai les idées tordues mais ce qui a porté le coup le plus décisif à François Ozon dans mon esprit, c’est de découvrir un film de…Lelouch ! Connaissez-vous...

  • Comment voler son prochain

    19 mars 2007 ( #Critique )

    Il Bidone (1955) de Federico Fellini avec Giulietta Masina Si le nom de Fellini évoque désormais dans l’esprit de beaucoup un imaginaire foisonnant et baroque, c’est oublier un peu vite qu’il fut d’abord un cinéaste « réaliste », même si ce terme mérite...

  • L'amour à mort

    21 mars 2007 ( #Critique )

    La fille du désert (1949) de Raoul Walsh avec John McCrea, Virginia Mayo, Dorothy Malone Au détour d’une conversation à bâtons rompus dans Les cinéphiles, il est question de Walsh. Les jeunes protagonistes du film de Skorecki compare son œuvre à celle...

  • Nous cheminons entourés de fantômes aux gorges trouées.

    23 mars 2007 ( #Critique )

    La belle captive (1983) d’Alain Robbe-Grillet avec Daniel Mesguich, Gabrielle Lazure, Daniel Emilfork, Arielle Dombasle, Roland Dubillard Je parlais dans une note futile de ces cinéastes dont je n’arrivais pas à découvrir les films. Il a suffit que je...

  • Eaux troubles

    25 mars 2007 ( #Critique )

    L’anguille (1997) de Shohei Imamura Un homme ordinaire apprend, via des lettres anonymes, que sa femme le trompe régulièrement, notamment les nuits où il part à la pêche. Un soir, il revient à l’improviste et la surprend dans les bras de son amant. Froidement,...

  • Deux Eisenstein sinon rien !

    26 mars 2007 ( #Critique )

    Octobre (1927) de Sergueï M. Eisenstein, La grève (1924) de Sergueï M. Eisenstein Que vais-je pouvoir ajouter aux précédentes notes que j’ai déjà consacrées à Eisenstein ? Va-t-il falloir que je vous serve une fois de plus le couplet de la dichotomie...

  • Un père...et manque!

    27 mars 2007 ( #Critique )

    De battre mon cœur s’est arrêté (2005) de Jacques Audiard avec Romain Duris, Niels Arestrup, Emmanuelle Devos, Aure Atika Pour quelles raisons me suis-je dis que tout était joué dès la première scène et que je ne pourrai jamais aimer ce film qui obtint...

  • Eloge du pire

    29 mars 2007 ( #Critique )

    Nabonga (1943) de Sam Newfield avec Buster Crabbe, Julie London Puisque nous parlions de récompense à propos du film de Jacques Audiard (huit Césars, si je ne m’abuse), commençons par présenter ce Nabonga par la prestigieuse distinction qu’il obtint en...

  • Névroses et viandes froides

    31 mars 2007 ( #Critique )

    Frenzy (1972) d’Alfred Hitchcock S’il y a bien une chose qu’on ne pourra jamais retirer à Hitchcock, c’est d’avoir été fidèle aux mêmes thèmes toute sa vie. En découvrant Frenzy (eh oui ! je ne l’avais jamais vu), j’ai cru revoir Jeune et innocent et...

  • Ne travaillez jamais !

    03 avril 2007 ( #Critique )

    Volem rien foutre al païs (2006) de Pierre Carles, Christophe Coello et Stéphane Goxe 1- « Arbeit macht frei » (joyeuse devise qui ornait l’entrée de certains camps nazis ). Inutile de présenter ici le trublion Pierre Carles qui fut l’un des plus acerbes...

  • Les mots pour le pire

    04 avril 2007 ( #Critique )

    Les mots bleus (2005) d’Alain Corneau avec Sylvie Testud, Sergi Lopez A l’inverse des mots du titre, Alain Corneau n’est plus un bleu et on ne peut pas dire que son film date de Mathusalem. Et bien, très sincèrement, je ne me souvenais absolument pas...

  • Faux-semblants

    09 avril 2007 ( #Critique )

    Le visage (1958) d’Ingmar Bergman avec Max Von Sydow, Ingrid Thulin, Bibi Andersson Trouvé au détour d’une notule consacrée au Diable boiteux de Guitry dans le dernier numéro des Cahiers du cinéma (revue qui, par ailleurs, me paraît de plus en plus lamentable...

  • Le gore du Christ

    10 avril 2007 ( #Critique )

    La passion du Christ (2004) de Mel Gibson avec Jim Caviezel, Monica Bellucci Pour être tout à fait franc avec vous, je n’ai jamais eu la moindre appétence pour les films consacrés à « l’enfourché du Golgotha ». Même lorsque de grands cinéastes s’y coltinent...